Menu
Vous êtes ici : Accueil >

LES GANIVELLES

Réalisation de 21 logements intermédiaires (4), collectifs (11) et individuels (6)
Bâtiment RT 2012

rdb architectes / mandataire
CheD architectes / architectes associés


Maîtrise d’ouvrage / Angers Loire Habitat
MO Urbaine / In Situ (urbanisme) + MAP (paysage)
Programme / 21 logements locatifs
Lieu / Angers - ZAC Verneau
Mission / Base + OPC
BET Payagiste/ Vu d’Ici
Economie / Techniques et Chantiers
BET Struct. / Even Structures
BET Therm./ Gélineau
BET Eléctricité/ Neau
BET Acoustique/ dB Acoustic 


Ce projet se situe sur l’ilot 2 Peluau Parc Nord de la ZAC Verneau à Angers. Devenue une priorité de la ville d’Angers, de la SPL2A et d’Angers Loire Habitat, la rénovation urbaine de la cité Verneau est en marche.

L’ilot 2 se situe à l’ouest de la ZAC Verneau et sera un des premiers à témoigner de cette mutation.
Il s’implante en grande partie sur d’anciens stationnements aériens, et est bordé d’un patrimoine bâti en cours de démolition. Il s’articule cependant avec les existants préservés: la rue Peluau à l’ouest, elle-même bordée de logements récents en collectifs (r+3) et individuels (r+1)et des espaces végétalisés plantés au nord et à l’est
L’ilot 2 initie l’ouverture souhaitée vers l’Est et le Nord du quartier en se connectant aux futures dorsales piétonnes reliant ZAC des Capucins, de la Mayenne, ligne 1 du tramway, centre Aqua Vita, des convergences vers le futur Jardin en Etoile.
La multiplicité des typologies et des programmes(intermédiaires, collectifs, individuels) sur un même ilot permet la mise en commun de certains services(stationnements dont locaux vélos, cheminements, espaces de rencontres, aménagements paysagers …) et donc la création de pratiques partagées.
Pour répondre au Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbaines et Paysagères de la ZAC, l’ilot 2 sera ouvert, avec un aménagement paysager et piétonnier traversant Ouest / Est. La richesse végétale du cœur d’ilot et la qualité paysagère des cheminements seront mis en valeur depuis l’espace public.
Au nord de la parcelle et du cheminement créé, le bâtiment A, 4 intermédiaires et 2 individuels, s’implante en limites de propriété Nord et Est, préservant à l’Ouest un espace végétalisé de 2 mètres par rapport à la rue Peluau. Si sa volumétrie évoque celle d’un immeuble collectif (r+2), le projet offre cependant une diversité dans les typologies qu’il propose : du t2 intermédiaire en simplex au t5 individuel en duplex avec jardin privatif. La cohabitation entre ces différentes typologies est rendue possible par la grande attention portée aux cheminements, aux seuils et aux clôtures privatives.
Au centre de l’ilot, le bâtiment B, collectif de 11 logements de types 2 et 3, est le volume culminant du projet (r+3).
Au Sud, les appartements de type 3 profitent de loggias avec celliers, et les appartements de type 2 de balcons. 
Une dalle végétalisée offre des espaces privatifs extérieurs pour les logements du r+1, idéalement orientés (avec terrasses et celliers), et permet le recul nécessaire pour l’implantation des 4 logements individuels au Sud de l’ilot.
Au Sud de l’ilot, le bâtiment C esten effet composé de 4 logements individuels de type 4 en duplex, profitant chacun d’un patio privé, isolé, d’une terrasse et d’un abri de jardin.
L’accès principal à chaque logement se fera depuis la liaison piétonne (hors limite de propriété) au Sud de l’ilot.
Chacun des 21 logements dispose donc de son propre cellier ou d’un abri de jardin (individuels)
Matériaux :
En rez-de-chaussée, tel un socle commun à l’ensemble de l’ilot : béton brut de décoffrage, rythmé aléatoirement par des ouvertures qui reçoivent des tôles blanches perforées(apport de lumière pour les stationnements en rez-de-chaussée, entrées discrètes aux locaux vélos et aux patios des logements individuels)
Les entrées communes (accès aux stationnements et aux halls d’entrées) sont identifiées par l’usage d’un bardage bois en ganivelles.
Ce matériau est le fil conducteur du projet. Son usage, initialement prévu en clôtures, est détourné pour le retrouver en bardage, garde-corps, brise-vue et brise-soleil. Des références construites démontrent sa qualité esthétique et son essence, le châtaigner, lui garantit stabilité et pérennité.
Aux étages, enduit de teinte blanche, finition gratté fin, bardage ganivelles en pose horizontale, bardage en tôle perforée pour les brise-vues. Garde-corps en ganivelles en pose verticale.
Toitures végétalisées pour les volumes en rez-de-chaussée.
Toitures terrasses non accessible sur support béton, finition gravillons ou pouzzolane.
Clôtures en ganivelles.
Les aménagements paysagers ont été conçus avec l'agence Vu d'Ici, membre de l'équipe de maitrise d'oeuvre (https://www.vudici.fr/). Principal objectif, cultiver "le vivre ensemble" par un jardin urbain: accompagner (travail sur les limites de l'ilot pour s'insérer et introduire le regard), accueillir (cœur d'ilot riche de couleurs et de graphismes aux formes souples), rencontrer (espace de convivialité autour d'un arbre conservé valorisé par une végétalisation basse). Mais aussi des jardins de fruitiers et potagers privatifs (à cultiver et à faire évoluer selon ses besoins), des jardins intimes sur patios (repos, calme, peu d'entretien) et des terrasses plantées et à investir pour presque 40% des logements collectifs.

Contactez-nous

LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
LES GANIVELLES
Revenir à la liste